plaine page

Carnets de l'Oriental

1er février 2015

Carnets de l’Oriental

Ce texte est l’écho d’une performance poétique que j’ai réalisée en 2011, lors du festival La Traversée de l’Oriental, au Maroc. Ce « festival randonneur » – unique en son genre ! –, nous a menés, à partir d’Oujda, chef-lieu de la région de l’Oriental, dans des zones désertiques du Haut Atlas. Nos longues marches étaient ponctuées par des paroles et des gestes de poètes, de plasticiens, de photographes, de scientifiques, qui composaient, avec d’autres randonneurs, notre fameuse « Colonne ». Je suis intervenu (…)

Poème
de l’instant

L’ARDEUR COSMIQUE

L’Ordre et la Vérité sont nés
de l’Ardeur qui s’allume.
De là est née la Nuit.
De là l’Océan et ses ondes.

De l’Océan avec ses ondes
naquit l’Année,
qui répartit jours et nuits,
régissant tout ce qui cligne des yeux.

Rig-Véda, « L’ARDEUR COSMIQUE », traduit du sanskrit par Louis Renou, Du feu au cœur du vent, Trésor de la poésie indienne, Édition de Zéno Bianu, Poésie/Gallimard, 2020.