mouvements /mn

Auteur : Georges Guillain

mouvements /mn

Oxygène de la poésie

C’est ainsi. Dans le contexte d’écrasements insidieux qui est aujourd’hui le nôtre, empuanti par les miasmes qui s’élèvent chaque jour davantage de la décomposition culturelle et politique de nos sociétés, toute oeuvre authentiquement créatrice - ne parlerait-elle que d’amour, de nature, ou de vie ordinaire - ne peut être considérée autrement que comme la manifestation - à plus où moins 22 mouvements par minute - d’une insurrection singulière, issue qu’elle est, sinon d’un appel d’infini, du moins d’un désir élargi d’être.
Et d’air pur.

Paru le 1er janvier 2015

Éditeur : LD

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Ted Hughes

Le guide

Quand tout ce qui peut tomber est tombé
Quelque chose s’élève.
Et s’en allant ici, et s’évadant là
Et cela, et ceci, telle est mon errance.

Ted Hughes, Cave Birds, Traduit de l’anglais par Janine Mitaud
Orphée, Éditions de la Différence, 1991.