les statues ne meurent pas

Laurent Grison

à Ousmane Sow

lutteur masaï
bronze né de la terre
veille l’histoire ébréchée

(chair rouge et peau vive
se consument dans la fonte
des flux contraires)

lutteur zoulou
geste rituel
brave les affres de l’Afrique

(dans la libre lumière
s’écrit le poème noir
de l’humanité)

lutteur nouba
grande figure
anime l’espérance

Poème
de l’instant

Emmanuel Flory

Sur le ton exact du désir

À l’idée d’atteindre la fin
d’une ligne
il prétend que des vertiges
lui viennent

un baiser qui se dérobe
une robe impossible à déboutonner

Selon lui,
c’est dans la marge
que les poèmes s’écrivent le mieux

Emmanuel Flory, Sur le ton exact du désir, Éditions Rougerie, 2008.