infini, silence, lumière

d’Alain Raguet

infini, silence, lumière

Photographies d’Elena Peinado.

De l’ordre des grandes pages de poésie a-temporelle "infini silence lumière" s’apparente à ce qui serait pour le poète du Grand Jeu, René Daumal, une « métaphysique expérimentale ».
Une expérience poétique à vivre incandescent, debout, les pieds enracinés dans son humus originel, les yeux tournés vers l’immensité intérieure.

Paru le 1er mars 2019

Éditeur : Voix d’encre

Poème
de l’instant

Politique de l’amour

L’amour est blanc parce qu’il est la somme de toutes les couleurs, parce qu’il est la gomme qui m’efface, m’épelle et fait valser l’alphabet de mon identité, parce qu’il est le trou au travers de mon corps, le cerceau par où le jour entre et sort, bondit et se propage en rugissant dans ma chair nue.

Alina Reyes, Politique de l’amour, Éditions Zulma, 2002.