infini, silence, lumière

d’Alain Raguet

infini, silence, lumière

Photographies d’Elena Peinado.

De l’ordre des grandes pages de poésie a-temporelle "infini silence lumière" s’apparente à ce qui serait pour le poète du Grand Jeu, René Daumal, une « métaphysique expérimentale ».
Une expérience poétique à vivre incandescent, debout, les pieds enracinés dans son humus originel, les yeux tournés vers l’immensité intérieure.

Paru le 1er mars 2019

Éditeur : Voix d’encre

Poème
de l’instant

Jacques Ancet

La dernière phrase

Il n’y a ni drame ni déchirure.
On dirait dans le jour un infime
vertige. Rien ne change mais tout
vacille. ce qu’on voit, on le voit
comme s’il venait de s’absenter
et que chaque objet portait encore
une trace de ce qui s’éloigne.
Un peu de chaleur avant le froid.
Une attente qui n’attend plus rien.

Jacques Ancet, La dernière phrase, Frontispice de Paul Hickin, Éditions Lettres vives, 2004.