il(s) de Marianne

il(s) de Marianne

Dans ce livre, Marianne observe ceux à qui on ne prête pas attention ou plutôt ceux à qui on ne veut pas prêter attention, peut-être parce qu’ils nous font peur ou parce qu’ils nous ressemblent.

Elle les voit sans pathos, mais comme à travers le prisme d’une remise en question perpétuelle qui nous ébranle par sa justesse. Ses poèmes nous raccrochent à quelque chose d’essentiel parce qu’ils vont puiser en nous par la force des mots à la fois cette indifférence feinte, un sentiment de révolte et un courage « intime » devant l’insupportable que nous supportons.

Les poèmes de Marianne, jusque dans la vision apocalyptique, sont là pour nous interroger jusqu’au basculement en nous-mêmes dans une introspection quasi ontologique.

« Me regarder m’effacer pour me laisser me refléter. »

Paru le 1er novembre 2011

Éditeur : Unicité.

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Emmanuel Moses

Il était une demi-fois

Donnez-moi un mot
J’en ferai deux, j’en ferai trois
Et puis cent, et puis mille
Et quand je ne pourrai plus compter
Je repartirai en arrière
Jusqu’au tout premier
Qui sera le dernier.

Il était une demi-fois, Emmanuel Moses, illustré par Maurice Miette, Éditions Lanskine, 2019, p.32.