feux nomades de Jacques Robinet

feux nomades de Jacques Robinet

Encres de Renaud Allirand (cf ci-dessus)

Tout était là – tu ne le savais pas :

le chant le murmure le silence

le ressac de la joie après la douleur

la parole rampante sous le vacarme

La vie frappait aux portes de ta clôture

Pourquoi n’ouvrais-tu pas ?

Tu pensais : demain je sortirai

– je découvrirai le chemin des rivières

Je parlerai au vent aux hommes aux oiseaux

Demain n’existe pas

Pour qui dialogue avec les ombres

L’auteur :

Jacques Robinet vit à Paris. Il a écrit plusieurs recueils de poésie dont Veille le Silence, éditions
Saint-Germain-des-Prés, Miroir d’ombres,
et, aux éditions la tête à l’envers, frontières de sable, ces deux derniers illustrés d’encres de Renaud Allirand.

Le peintre :

Renaud Allirand, né en 1970, vit à Paris. Peintre, graveur et dessinateur, il a été lauréat de la Biennale internationale de l’Estampe de Saint-Maur en 2007 et a été récompensé par l’Académie des Beaux-Arts en 2010. Il collabore régulièrement avec des écrivains, dont Paul-Louis Rossi avec lequel il a publié Des mirages et des ombres aux éditions Tandem.

Paru le 1er janvier 2015

Éditeur : La tête à l’envers

Genre de la parution : Livre d’artiste

Poème
de l’instant

Maximine

Dits de la folie des pivoines

La vie va la poésie dure
Tout comme Hokusaï qui dit-on
Chaque jour dessinait un lion
Je taillerai dans la verdure

Une pivoine chaque jour
Comme ça pour le seul plaisir
D’être là de n’en pas mourir
Et d’aimer dire mon amour

Maximine, « Dits de la folie des pivoines », Revue Caravanes 7, Éditions Phébus, 2001.