et puis plus rien de rêves de Sofia Queiros

et puis plus rien de rêves de Sofia Queiros

"INT. NUIT

Quand Père a passé, je n’avais que six semaines dans le ventre maternel.
Il venait de planter la caroubier, grince encore la mère.
Je ne suis pas sensible aux ragots. Père est au cimetière, sans doute. Il ne batifole pas avec la lavandière. Il n’a aucune permission…."

Paru le 1er juin 2012

Éditeur : Editions isabelle sauvage

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Philippe Desportes

Épitaphes

Ayant d’un beau désir le courage embrasé

Philippe Desportes, Épitaphes, « Sur la mort de Loys du Gast, maistre de Camp de la Garde du Roy », 1600.