conférence "La poésie de Paul Eluard" par Jacques Carle

2 mars 2019

Médiathèque de Saint-Raphaël, Place Gabriel Péri, Saint-raphaël, 83700, France

Médiathèque de Saint-Raphaël

Paul Éluard est l’un des poètes les plus connus et célébrés du XXe siècle. De « Capitale de la douleur » aux « Derniers poèmes d’amour », le poète aux trois compagnes qui avaient pour nom Gala, Nush et Dominique, nous a promené. e. s dans le Paris surréaliste et celui de l’Occupation dont il a chanté la misère et l’espoir. Sa poésie est celle du cœur et de l’engagement, dans un langage à la fois lyrique et simple loin des emphases rhétoriques ou des accents épiques de son ami Aragon. La sensibilité de ses textes nous va toujours droit au cœur et fait de lui un des poètes les plus appréciés. Une conférence proposée par l’Association Les Amis de la langue française en partenariat avec la Médiathèque.

Adresse de l'évènement

Médiathèque de Saint-Raphaël, Place Gabriel Péri, Saint-raphaël, 83700, France

Place Gabriel Péri

Saint-raphaël

83700

France

L'organisateur

Médiathèque de Saint-Raphaël

04 98 11 89 00

http://www.mediatem.fr

Invité(s) / Poète(s)

Jacques Carle, conférencier agrégé lettres

Formalités

Gratuit

Médiathèque de Saint-Raphaël

8 mars 2019

"Je sais aujourd’hui saluer la beauté", poètes en grande reconnaissance : lecture-concert en duo

Lecture-concert en duo avec la lectrice Frédérique Bruyas et le violoncelliste Adrien Frasse-Sombet sur des poèmes de Baudelaire, Rimbaud, Saint-Exupéry, Nicolas Bouvier, Jacques Rebotier, Christophe (...)

9 mars 2019

Atelier de lecture à voix haute

animé par Frédéric Bruyas pour un public d’adulte et d’adolescents à partir de 16 ans

13 mars 2019

La poésie et l’art célèbrent la beauté !

Lectures à voix haute par les bibliothécaires lecteurs de poésie en écho aux grandes oeuvres d’art présentées au Musée Micro-Folie

15 mars 2019

Conférence De musique et d’eau fraîche : Schubert-poète

« Quand les hivers de Schubert annonçaient nos étés » : Franz Schubert aurait adoré notre mois du Printemps des poètes. A se demander s’il n’en fut pas l’instigateur… Lui dont la plume allait aussi vite (...)