Yves Martin

(1936-1999)
Yves Martin est né à Villeurbanne en 1936. Après des études effectuées à Paris, il trouve un travail dans le notariat. Mais c’est à la poésie qu’il s’intéresse véritablement. Il arpente les rues de Paris, fréquente les bistrots et retranscrit sa vie par une prose poétique où surgissent le trivial, l’insolite et où apparaissent images et sons à la manière d’un découpage filmique.

Extrait

Bureaux doux comme du pollen. Calme passionné.
Pas du tout celui d’un dimanche ordinaire.
Douleur livrée aux traîneaux, aux cabanes, à de lumineuses fanges.
Sable partout. La chair craque. Très désagréable.
De la rue Le Peletier, la Butte est une ville d’eau
abandonnée,
Friable de tous ses fiacres immobiles.
Celle-ci. Celle-là. Je me retourne. Leur beauté contre mon ignoble santé.
Je suis à jamais l’homme des pantalons maladroits.
Même les cinémas ont perdu leurs mèches.
Perversion, perfection du Midi-Minuit, vous me manquez
déjà.
Je fais semblant de trouver drôle ce curieux phénomène.
Mes cellules qui s’échappent de moi comme d’un polochon.

extrait de "C’était hier et c’est demain", éd. Seghers, 2004

Bibliographie

Le Partisan, Guy Chambelland, 1964
Je fais bouillir mon vin, Guy Chambelland, 1976
Poésies inédites 1960-1990, La Table ronde, 1996
La mort est méconnaissable, Le Castor Astral, Prix Guillaume Apollinaire, 1997