Yaoundé instantanés de Gaston-Paul Effa

Yaoundé instantanés de Gaston-Paul Effa

collection Terre d’encre

Prose poétique

Après 21 ans de séjour en Europe, l’auteur retourne à Yaoundé, sa ville natale. Dans la chaleur nocturne et l’odeur de la poussière a pu se glisser la visitation bénie de la reine des villes. Il parcourt à pied la ville aux 7 collines où une espèce de vénération d’adoration sacrée se fait jour.
"Aujourd’hui, ce qui m’émeut jusqu’au déchirement, c’est cette chanson qui sourd en moi et coule sur le lac Central. La lumière se déplie comme un immense drap blanc."

Gaston-Paul Effa est né au Cameroun, en 1965. Il enseigne actuellement la philosophie en Lorraine.

Paru le 1er septembre 2003

Éditeur : Tertium

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.