Voz d’Eric Piette

Voz d'Eric Piette

"lorsque le train démarre
me revient la sensation
d’une blessure douce
comme les mains d’une mère

et le regard inquiet
et ceux qui me regardent partir

il s’agit de me réconcilier
avec moi-même"

Paru le 1er janvier 2012

Éditeur : Le Taillis pré

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Lokenath Bhattacharya

Le spectateur enchanté

Posté à la fenêtre, dans la maison qui est la sienne, enca-
dré, tableau lui-même, il reste là, à regarder. Son regard
tourné vers qui, quoi ? Vers la rue ? Ne s’y rencontre-t-il,
au contraire, ni chemin ni défilé ? Pas davantage d’arbres,
de collines, de montagnes ? Pas non plus d’êtres vivants,
pas un seul ? N’y trouve-t-on donc que vide infini, ciel illi-
mité, insondable silence ?

Lokhenath Bhattacharya, Le spectateur enchanté, Éditions La Part des anges, 2000.