Voyage autour du monde (en 80 poèmes ?)

Voyage autour du monde (en 80 poèmes ?)

Dans mon crâne en rafale,
Ma ville de sable, ma ville de pique,
Ma ville imaginaire, ma fleur de peau,
Ma touffe de nerfs, ma cible des maux

(extrait du poème d’Yves Béal, Ma ville de pique)
*
Dans le mot monde
il y a assez de place
pour le meilleur et pour le pire
Ils s’y croisent sans se voir
dans des couloirs parallèles
séparés par un mur
Dans le mot monde
des milliards de poèmes
étalent leurs mots dans toutes les langues
Mais personne ne les vois
ni ne les entends
Poètes, prenez le monde d’en face !
Le vieux monde est derrière vous
(extrait du poème d’Alain Helissen, Le mot monde)

Paru le 1er mars 2016

Éditeur : Corps puce

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

L’ARDEUR COSMIQUE

L’Ordre et la Vérité sont nés
de l’Ardeur qui s’allume.
De là est née la Nuit.
De là l’Océan et ses ondes.

De l’Océan avec ses ondes
naquit l’Année,
qui répartit jours et nuits,
régissant tout ce qui cligne des yeux.

Rig-Véda, « L’ARDEUR COSMIQUE », traduit du sanskrit par Louis Renou, Du feu au cœur du vent, Trésor de la poésie indienne, Édition de Zéno Bianu, Poésie/Gallimard, 2020.