Villon la vie par Michel Arbatz

Le dernier spectacle de Michel Arbatz , Villon la Vie, reprend le plus clair du Testament de François Villon, avec quinze ballades chantées, et le parrainage amical de Jean-Louis Trintignant (voix off). Il a été joué cet été au Festival off d’Avignon du 4 au 26 juillet et atteint maintenant sa cinquantième représentation !.

Arb + échellePreuve, s’il en était besoin, que Villon continue de surprendre par sa modernité et d’attirer par sa légende, et ce spectacle… de déménager. Quitte à faire mentir Léo Ferré (que nous affectionnons) : « La poésie ne fout pas le camp, Villon ! »

Le CD du spectacle est en préparation, il paraîtra avant l’été 2016, inclus dans un livre publié au Temps qu’il fait et contenant un vis à vis du texte original de Villon et de son adaptation.

Paru le 1er mai 2016

Éditeur : Le Temps qu’il fait

Genre de la parution : CD

Poème
de l’instant

Yves Bonnefoy

Poésie et photographie

Mais quand le soleil baisse, une joie confuse, une joie de tout mon corps m’envahit. Je m’éveille, je m’anime. À mesure que l’ombre grandit, je me sens tout autre, plus jeune, plus fort, plus alerte, plus heureux. Je la regarde s’épaissir, la grande ombre douce tombée du ciel : elle noie la ville, comme une onde insaisissable et impénétrable, elle cache, efface, détruit les couleurs, les formes, étreint les maisons, les êtres, les monuments de son imperceptible toucher.
Alors j’ai envie de crier de plaisir comme les chouettes, de courir sur les toits comme les chats ; et un impétueux, un invincible désir d’aimer s’allume dans mes veines.

Yves Bonnefoy, 1923-2016, Poésie et photographie, Éditions Galilée, 2014.