Villèle éditions

Contact

6 rue des Anciens d’AFN

37320

Saint-Branchs

Cent onze poèmes de poètes tués par la guerre

1er mai 2014

Cent onze poèmes de poètes tués par la guerre

Les noms de 579 écrivains morts lors de la première guerre mondiale sont inscrits au Panthéon. Parmi ceux-ci, la plupart sont restés inconnus. Certains n’avaient écrit que quelques poèmes dans les tranchées avant d’être tués.
Écrit pour le théâtre par Denis Wetterwald, Foutez-nous la paix ! est une contre-épopée poétique évoquant la guerre vue de l’arrière, dans un village éloigné du front (…)

Poème
de l’instant

Serge Sautreau

Rivière je vous prie

Loin, un instant, des rives, souvenons-nous, riverains des cours de porcelaine, souvenons-nous des loges de verre, entre flammes et idoles, où se pâmaient le mythe, la révolte, les tyrannies de la fin…

Loin, à l’instant, loin du poumon fertile, c’est l’origine qui appelle avec de longs herbiers ondulant sous la nacre, laissant apercevoir des sables habités, des galaxie solubles, des à-pics de massifs coulés s’engloutissant dans le vert sombre.

Pour invoquer. Pour éveiller le dieu. Pour ne jurer de rien. Pour accueillir. Rivière.

Serge Sautreau, Rivière je vous prie, Éditions l’Atelier le Ciel sur la Terre, 1997