Ville interdite de Hrvoje Pejakovic

Ville interdite de Hrvoje Pejakovic

traduit du croate par Brankica Radic

Les poèmes de Hrvoje Pejakovic sont les fruits d’une réflexion très poussée et d’une forte conscience du paysage théorique dans lequel il a écrit. Il sentait que la création d’une poésie qui soit vraiment contemporaine passait par un rapport vif et informé avec son époque. Sa poésie est proche de notre expérience refusant toute fausseté et toute complaisance. Elle veut créer une tension et nous confronter à un autre regard, tout à fait nouveau, porté sur la réalité et la langage. Voilà de toute poésie authentique.

Son écriture et son univers sont imprégnés de ceux de beaucoup d’autres, notamment Borges, Mandelstam, Celan, Breton, Char, Dragojevic, Males, etc.

Paru le 1er janvier 2005

Éditeur : Est-Ouest Internationales

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

James Noël

Brexit

Aux yeux des étoiles, les murs et les gratte-
ciels sont des géants aux pieds d’argile Les
étoiles, ça roule des reins et cille des yeux
dans leur migration hautement lucide Pour
elles, le monde est plat et sans hauteur dans
son asphalte, donc ils ne constituent pas une
preuve solide, indéboulonnable dans l’univers

James Noël, Brexit, suivi de La Migration des murs, Éditions Au diable vauvert / 2020.