Verdures de la nuit

Maurice Chappaz

C’est maintenant le silence frais de la nuit
c’est dans ton cœur qu’il faut chercher l’été
qu’il faut tout chercher
je n’ai plus qu’envie de dire
merveille merveille
qui dira la nuit ? qui dira l’été ?

Maurice Chappaz, 1916-2009, Verdures de la nuit, Fata Morgana, 2004.

Poème
de l’instant

James Noël

Brexit

Aux yeux des étoiles, les murs et les gratte-
ciels sont des géants aux pieds d’argile Les
étoiles, ça roule des reins et cille des yeux
dans leur migration hautement lucide Pour
elles, le monde est plat et sans hauteur dans
son asphalte, donc ils ne constituent pas une
preuve solide, indéboulonnable dans l’univers

James Noël, Brexit, suivi de La Migration des murs, Éditions Au diable vauvert / 2020.