Vendredi

Jean François Mathé

Vendredi est un jour sauvage,
comme l’ami de Robinson.
On a fait le tour des leçons,
la semaine est prête au voyage
avec dimanche à l’horizon.
Les petits arbres de la rue
ressuscitent dans leurs oiseaux,
gouttes de plumes, gouttes d’eau
pianotent sur les têtes nues.
L’institutrice en dernière heure
fait leçon de géométrie.
Chacun rêve et nul ne s’ennuie
car les parallèles, bonheur !
Vont au tableau jusqu’à la vitre
pour nous montrer le point de fuite !

Poèmes poids plumes, Le farfadet bleu, cadex

Poème
de l’instant

« Fabulation »

« Cela » : qui « ne dit ni ne cache », mais dispense des signes, des signaux, des appels. Et nous met en mouvement d’écriture.

Sylvie Germain, « Fabulation », Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.