Valse mélancolique de Zbynek Hedja

Valse mélancolique de Zbynek Hedja

Traduit du tchèque et postfacé par Erika Abrams.
Édition bilingue, traduite et publiée avec le concours du Centre national du livre et du Conseil régional d’Auvergne

Zbyněk HEJDA
Né en 1930 en Bohême orientale, auteur et traducteur de nombreux livres publiés principalement après la chute des régimes totalitaires en Europe de l’Est, il est considéré par beaucoup comme un des plus grands poètes tchèques vivants. Son œuvre a été traduite en français, en allemand et en anglais.

Erika ABRAMS
Grand Prix national de la traduction en 1994, a édité ou traduit notamment Jan Patočka, Ladislav Klíma, Richard Weiner, Vladimír Holan et Jiří Kolář.

Paru le 1er novembre 2008

Éditeur : Cheyne

Genre de la parution : Version bilingue

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.