Un monde ouvert

Auteur : Kenneth White

Un monde ouvert

Difficile d’imaginer une ouverture au monde plus grande que celle qui se trouve dans ce parcours d’écriture tracé à travers tous les livres de poèmes de Kenneth White. En fait, chez cet poète au long cours, l’imagination s’efface devant l’investigation et l’expérience. Sa poétique explore un espace en dehors des lieux communs et des codes tout en s’affranchissant des illusions que l’humanité s’est inventées pour s’assurer un au-delà : la mythologie, la religion, la métaphysique, voire le sens de l’histoire. Il s’agit avant tout, dans cette œuvre sans concession, mais non sans humour, de maintenir, face au théâtre du monde, une distance et un silence où l’être peut encore accéder à une vraie présence, à une plénitude.
Intellectuel nomade qui suit des circuits inédits, fondateur du mouvement géopoétique, Kenneth White s’affirme, par les perspectives multiples qu’il a mises au jour, comme l’un des créateurs les plus éclairants et les plus décisifs de l’époque. Solitaire, en son « atelier atlantique » de la côte nord de la Bretagne, il est pourtant au cœur de tous les grands questionnements et sa poésie, qui prend souvent la forme d’un livre d’heures, se révèle un puissant viatique.

Paru le 25 janvier 2007

Éditeur : Gallimard

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Charles Juliet

Une joie secrète

immergés
tous deux
au plus reculé
d’un silence
qui efface
le monde

la calme
tension
de ton écoute

prends
prends
mes mots

donnons-nous
du vivant

Charles Juliet, Une joie secrète, Voix d’encre, 2002.