Un chant d’arbre de François Franchet

Un chant d'arbre de François Franchet

Echos graphiques : Huguette Cormier

"Mon guetteur de vitres
aux yeux de fortune
pour les soleils mendiants
mon arbre aux lierres des tempêtes"

Paru le 1er mars 2010

Éditeur : Donner à voir

Genre de la parution : Plaquette

Poème
de l’instant

Paul Celan

« Ein Nichts waren wir, sind wir, werden wir…

« Ein Nichts
waren wir, sind wir, werden
wir bleiben, blühend :
die Nichts-, die
Niemandsrose. »

_

« Un rien
nous étions, nous sommes, nous
resterons, en fleur,
la rose de rien, de
personne. »

Paul Celan, Traduction de Martine Broda.