Un bonheur dur de Davide Rondoni

Traduit de l’italien par Christophe Carraud et Rebecca Lenoir.
Préface de Jean-Pierre Lemaire.
Édition bilingue

Davide RONDONI
Né en 1964 à Forlì, auteur dramatique et poète (Le Bar du temps, Guanda, 1999 ; Il aurait aimé n’importe qui, Guanda, 2003). Directeur et fondateur de la revue clanDestino. Il est actuellement le directeur du Centre de poésie contemporaine de l’Université de Bologne.

Christophe CARRAUD
Directeur de la revue Conférence et directeur de la collection Nomina aux éditions Jérôme Millon.

Rebecca LENOIR
Doctorante de l’Université de Toulouse. Elle a traduit – en particulier Pétrarque – pour Jérôme Millon et Les Belles Lettres.

Paru le 1er décembre 2005

Éditeur : Cheyne

Genre de la parution : Version bilingue

Poème
de l’instant

Le Chant du métèque

Vous ne saurez jamais ma soif mon angoisse
des visages douloureux, des nébuleuses obscures,
des sourires lumineux, des carrefours tordus,
du temps qui naît, du temps qui meurt,
des fenêtres closes, des tombes étales
sous le baiser humide du ciel.

Jean Malaquais, « Le Chant du métèque », Revue Caravanes 7, Éditions Phébus, 2001.