Trouver Hortense, journal de lecture à la lettre des Illuminations

Auteur : Pierre Le Pillouër

Trouver Hortense, journal de lecture à la lettre des Illuminations

En 1994, Pierre Le Pillouër a cru entendre la voix d’Arthur Rimbaud, mais bien peu l’ont cru. Depuis, son journal de lecture a crû et 14 ans après, il faut bien qu’il sorte du Bois où il a failli se perdre. Avec plus de question encore, dont celles sans réponse qu’il s’est posées sur sa folle entreprise, augmentant sans fin l’épaisseur des mots qu’il voulait rendre plus transparents. Comme peu d’autres, Le Pillouër a été illuminé par les Illuminations, prenant tous les sens possibles et fonçant, pour effectuer cette étonnante lecture de l’intérieur, l’être aux prises avec la lettre du texte le plus vivant qui soit. Portrait de l’écrivain en lecteur et vice-versa.

Paru le 1er mars 2009

Éditeur : Virgile/ coll. Ulysse fin de siècle

Genre de la parution : Essai

Poème
de l’instant

Christian Morgenstern

« Nouvelles créatures proposées à la nature »

« Nouvelles créatures proposées à la nature »

L’oiseau-bœuf
Le dromadaire palmé
Le lion luisant
La roucouleuvre
Le hibou de manchon
Le cachalair
La punaise tentaculaire
Le taureau à sonnette
Le bœuf-paon
Le renard-garou
Le gentignol
Le pinson-scie
Le carlin d’eau douce
Le rat de vin
L’engouletempête
Le ver de ciel
Le chameau-épic
Le rhinocétalon
L’œillet-dinde de Noël
L’hommefeuille

Christian Morgenstern, Les chansons du Gibet, Die Galdenlieder, traduit de l’allemand par Jacques Busse, Les Cahiers Obsidiane, 1982.