Traversant les assombries de Jacques Vandenschrick

Traversant les assombries de Jacques Vandenschrick

Nous avons, de la vie,
Si peu compris les bords interminés,
Nous qui, froid aux épaules,
Ne voulons pas apprendre
Cet impossible revenir,
Nous qui cherchons toujours
A savoir comment il faudra partir
En abandonnant les mots verts
Disant pelouse et crépuscule…

Paru le 1er septembre 2004

Éditeur : Cheyne

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Marceline Desbordes-Valmore

« Les roses de Saadi »

J’ai voulu, ce matin, te rapporter des roses ;
Mais j’en avais tant pris dans mes ceintures closes
Que les nœuds trop serrés n’ont pu les contenir.

Les nœuds ont éclaté. Les roses envolées
Dans le vent, à la mer s’en sont toutes allées.
Elles ont suivi l’eau pour ne plus revenir ;

La vague en a paru rouge et comme enflammée :
Ce soir, ma robe encore en est tout embaumée…
Respires-en sur moi l’odorant souvenir.

Marceline Desbordes-Valmore, « Les roses de Saadi », Poésies de 1830.