Tranquillement inquiet

Auteur : Jean-Pierre Denis

Tranquillement inquiet

« Tranquillement inquiet » : ce nouveau recueil de Jean-Pierre Denis tient tout entier dans cet oxymore. Attitude en même temps qu’interrogation, il veut dire l’ignorance que nous entretenons au sujet de nous-mêmes. « Sens de la vie », « but de l’existence », « réussite ». Nous aspirons à la clarté, et en même temps nous composons avec l’hypocrisie qui ménage notre espace vital dans la société. Sans complaisance, Jean-Pierre Denis s’attache à faire tomber ces masques. L’espace ouvert par l’écart des « paumes plus ou moins jointes » constitue le creuset de ce recueil. Son secret aussi. La parole poétique vient nous inquiéter « tranquillement », mais profondément, et non sans ironie. Elle nous invite à l’imprévu - à commencer par ce que le souci de nous-mêmes cache trop souvent à notre regard : notre vie.

Glissant de déni en dépit

A part ces quelques avanies

En somme j’avais tout prévu

Sauf la vie.

Paru le 1er mai 2017

Éditeur : Ad Solem

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.