Trames

Contact

Poème
de l’instant

"Écrit en 1846", Les Contemplations

Vous dites : Où vas-tu ?
Je l’ignore ; et j’y vais.
Quand le chemin est droit,
jamais il n’est mauvais.
J’ai devant moi le jour
et j’ai la nuit derrière ;
Et cela me suffit ; je brise la barrière.

Les Contemplations