Traces pour le silence de Pierre Bacle

Traces pour le silence de Pierre Bacle

"Toujours dans une attente
et l’hiver s’achève,
intervalle pour l’inquiétude,
comme une voix en tête
dans la distance, une alliance
au secret, la chanson
la mémoire endolorie"

Paru le 1er novembre 2008

Éditeur : Rougerie

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Poème inédit d’Anita Conti

Pourrais-tu ignorer
Que chaque jour, Pour Toi,
un ciel entier s’éclaire ?

À Tous les pas de cet élan
qu’est notre vie
À tous les jeux de cette rage
J’ai ouvert les bras
Et gémi

Et sur le grand vent refermé,
Au long des temps
Mes bras heureux brûlent encore
De leur désir.

Anita Conti, 4 janvier 1994, à Fécamp, Inédit.