Tourbe de Pedro Serrano

Tourbe de Pedro Serrano

"Je perds le son de ma voix.
je promène ma main sur mon corps, je m’écoule
vers un lointain désertique,
vers une mer sèche et vide,
vers une errance calcinée.
Je perds la clé des choses, leur lien.
J’erre sans paix ni âme dans le jour."

Paru le 1er janvier 2009

Éditeur : Le Cormier

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

« Fabulation »

« Cela » : cet inconnu sis au plus intime de soi comme une abeille lovée dans l’ombre pourpre des pétales d’une rose tout en plis et replis pour s’y nourrir de son odeur, de ses sucs, de sa chair, de sa tiédeur. De ses secrets.

Sylvie Germain, « Fabulation », Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.