Ton ventre est l’océan d’Anne Bihan

Ton ventre est l'océan d'Anne Bihan

Le mot de l’éditeur : Il court dans le monde plusieurs Anne Bihan à la fois. La première est née en Bretagne, une enfance de grand vent vécue entre l’estuaire de la Loire et les îles du Morbihan. La seconde atteint les rivages de la Nouvelle-Calédonie en 1989 et s’y enracine. Mais c’est ensemble, l’une à l’autre liées, avec un sens aigu de la traversée, qu’elles suivent en poésie les hautes routes de la mer. Ici, des îles qui n’en finissent pas d’ouvrir leurs impasses à d’autres horizons ; ailleurs, la « sauvage irruption de soi » sous le soleil noir du monde kanak. Et d’un hémisphère à l’autre, de l’Atlantique au Pacifique, de pays à pays, cette parole de poète que je suis heureux de faire entendre. Avec Anne, la poésie va son chemin comme une pirogue à balancier.

« L’île n’en finit pas
d’ouvrir ses impasses à d’autres horizons
où de longs doigts de lierre écartèlent les murs
de son corps ponctué de sel et de brisants
tu guettes des nuées
la partance têtue. »

Paru le 1er novembre 2011

Éditeur : Editions Bruno Doucey

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Isabelle Baladine Howald

Fragments du discontinu

Je soliloque

la voix n’est pas ce que j’oublie
la voix dans mon oreille
cet objet de désir la voix

voix d’autre voix de toi
unique et que je ne peux caresser

Isabelle Baladine Howald, Fragments du discontinu, Éditions Isabelle Sauvage, 2020.