Terrain

Contact

Editions du patrimoine
Ministère de la Culture et de la Communication
5 rue de Vacquerie

75016

Paris

Poésie et politique

1er décembre 2003

Poésie et politique

terrain 41
Terrain, vingt ans après
POÉSIE ET POLITIQUE Solitaire et solidaire Entretien avec Edouard Glissant - Philippe Artières Poésie officielle, poésie partisane pendant les guerres de Religion - Tatiana Debbagi Baranova Les prêtres de la langue Poésie, nation et politique en Serbie - Ivan Colovié Une politique qui vole sur les ailes de la poésie Pratiques politico-poétiques au sein de la Ligue du Nord- Martina Avanza Poésie idéologique et espace de liberté en Roumanie - (…)

Poème
de l’instant

Alejandro Jodorowsky

C’est comme ouvrir un menhir avec les mains

Cessez de chercher, vous êtes la porte
et les gardiens qui en interdisent l’accès.
Chaque pas vous éloigne du nombril
chimères assoiffées d’aventure.
Vous croyez que le mariage vous libère de la mort
ou que l’argent vous marque dans la hiérarchie divine.
Cessez de chercher, la conscience est le philtre magique,
L’œil capable de rejoindre les orbites vides de Dieu
traversant la mort. Personne ne se rencontre soi-même
en parcourant les mers ou en explorant les cavernes.
C’est difficile, comme ouvrir un menhir avec les mains
car notre âme est plus dure que la pierre.

Alejandro Jodorowsky, Traduit de l’espagnol (Chili) par Martin Bakero et Emmanuel Lequeux
dire ne suffit pas, no basta decir, Le Veilleur Éditions, 2003.