Tarabuste

Editions de poésie

Ouverture - Présence au monde - Contemporanéïté

Poésie étrangère
Poésie contemporaine
Poésie pour la jeunesse
Livres d’artistes
Revue de poésie

Type de livres  :
broché, illustré, avec gravure…

Mode de diffusion
Auto-diffusion

Année de création : 1986

Nombre de parutions par an : 20

Tirage moyen  : 1000 ex

Auteurs phares  : Louis Calaferte, James Sacré, Antoine Emaz, Jamel-Eddine Bencheikh…

Accepte de recevoir des manuscrits

Editeur  : Djamel Meskache
Tél : 02 54 47 66 60

Contact

rue du Fort

36170

St Benoit du Sault

L’amour en bref

1er janvier 2014

L’amour en bref

Flocons de neige
Tombé amoureux
d’une jeune femme
je suis retombé
en enfance tel
celui qui regarde
la neige qui tombe
et oublie la tombe.
*

Comment ça s'appelle d'Alexis Pelletier

1er mars 2013

Comment ça s’appelle d’Alexis Pelletier

"Au centre peut-être de la spirale
est le regard
La mort n’est pas dans le regard
le contraire de la vie
ni ailleurs non plus
Quelle place pour la joie."

Mémoire ce qui demeure

1er novembre 2012

Mémoire ce qui demeure

Des arbres. Beaucoup
d’arbres,
un homme, passait
entre.
Longtemps.
Frileux, mal
toléré
par les gelées
(la laine de ses chausses ne lui tenait
pas plus chaud qu’hiver dure)
Longues bêtes fouineuses, au
travail dans la mémoire.
on revient - on revient
toujours.

<i>Adolescence florentine</i>

1er juin 2012

Adolescence florentine

"J’ai cru que je pouvais partir. Décrocher le regard simplement. Retrouver la ronde sociale. Mais non. Les autres sont des énigmes et je prodigue des sourires qui ressemblent à des grimaces. Qu’est-ce qui remue si fort dan le ventre ? Je croyais qu’un couvent, ça permettait d’oublier ses tripes. Si la Foi a un siège, il est à l’estomac."

Divers avant l’hiver

1er septembre 2011

Divers avant l’hiver

"L’air bouche
L’espace
Escalier plat
Sous nos jours
Qui se taisent"

<i>Enclose</i>

1er mai 2011

Enclose

Tubercule, petite boue
"Le journal d’une année
sous les dessins d’enfants
rien qu’un jeu pour plus tard
quand on retourne le carnet
d’une vie toute simple plutôt aisée".

L'amour la mort l'éphémère de Frances Horovitz

1er juin 2010

L’amour la mort l’éphémère de Frances Horovitz

Traduction de Claude Held
"Les femmes
s’ouvrent
prairies offertes
au flot urgent
compassion
pour le membre bien droit
et la main tremblante
elles voient
par-dessus des épaules
des papiers peints différents
compatissantes
et seules
comme la lune qui va"

Métamorphose de la mort

1er juin 2010

Métamorphose de la mort

"No pasaran
Par les grillages de l’attente
Je laisse l’espoir à la mer
Egrener ses ombres mouvantes
Mon regard lèche la torsade
Du fer forgé envoluté
La brise arrondit sa chamade
Poète Rassemble
Brode la dentelle des marées
Et calligraphie sur leur onde…"

Cri sans voix poésie

1er juin 2010

Cri sans voix poésie

"…C’est quoi, la poésie ? Certains croient résoudre la question en la taxant de divagation, mais on ne sait pas de quoi il s’agit. Ce livre se contente de réunir des interventions sur la poésie faites au cours des deux dernières décennies (1988-2008)…"

Poème
de l’instant

7 Soleils & autres poèmes

Parfois
tu vois
que la terre n’est pas aussi grande
que tu le pensais.
Tu caresses son échine
tant éprouvée.

Sans cesse
tu découvres des univers.

Denise Le Dantec, 7 Soleils & autres poèmes, Éditions L’herbe qui tremble, 2020.