Sylvie Germain

Sylvie Germain naît le 8 janvier 1954 à Châteauroux.

Durant son enfance, elle connaît de nombreux déménagements suite aux diverses affectations de son père, Romain Germain, sous-préfet notamment de Lozère et de Neufchâteau.

Au début des années 1970, elle part à Paris étudier la philosophie auprès de Lévinas à l’Université Paris-Nanterre. Elle rédige notamment un mémoire sur la notion d’ascèse dans la mystique chrétienne puis une thèse de doctorat sur le thème du visage (Perspectives sur le visage : trans-gression ; dé-création ; trans-figuration).

De 1978 à 1981, Sylvie est documentaliste à la DATAR, au Conseil d’État ainsi que dans un cabinet d’architecture.
En 1983, alors qu’elle travaille au ministère de la Culture à la Direction de l’audiovisuel, elle envoie un manuscrit à Gallimard, un recueil de nouvelles, qui ne sera pas publié. C’est sous les conseils et les encouragements de l’écrivain Roger Grenier qu’elle envoie un nouveau manuscrit à Gallimard, cette fois-ci un roman, intitulé Le Livre des Nuits, qui est suivi de Nuit-d’Ambre. Gallimard accepte cette fois-ci la publication, et Sylvie reçoit même, pour cette saga familiale de près de 800 pages, pas moins de six prix littéraires.

À partir de 1986 et jusqu’en 1993, elle est professeur de philosophie au lycée français de Prague. Elle continue toutefois son activité littéraire et publie en 1989 Jours de colère qui obtient le prix Femina.

En 1993, elle retourne en France, à Paris, puis à La Rochelle. Elle se consacre désormais entièrement à l’écriture. Elle publie notamment Immensités en 1993 qui se déroule à Prague et qui traite de la souffrance de ceux qui ne furent pas libérés par la Révolution de velours.

En 2005, elle publie Magnus qui reçoit un très bel accueil ainsi que le prix Goncourt des lycéens.

Le 24 janvier 2013, elle est candidate au fauteuil de Pierre-Jean Rémy (n°40) à l’Académie française, mais l’élection est déclarée blanche après quatre tours de scrutin. Au dernier tour, Sylvie Germain reçoit douze voix, Alain-Gérard Slama cinq, et onze autres bulletins sont marqués d’une croix.

Le 25 mai 2013, elle est élue au siège de Dominique Rolin à l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique. Le prix mondial Cino Del Duca lui est décerné en 2016.

Bibliographie

  • Le Livre des nuits, Éditions Gallimard, 1985.
  • Nuit d’Ambre, Éditions Gallimard, 1987.
  • Jours de colère, prix Femina 1989, Éditions Gallimard, 1989.
  • Opéra muet, Maren Sell, 1989.
  • La Pleurante des rues de Prague, Éditions Gallimard, 1991.
  • L’Enfant Méduse, Éditions Gallimard, 1992.
  • Vermeer : patience et songe de lumière, Éditions Flohic, 1993.
  • Immensités, prix Louis-Guilloux 1994, Éditions Gallimard, 1993.
  • Éclats de sel, Éditions Gallimard, 1996.
  • Les Échos du silence, prix de littérature religieuse 1997, Éditions Desclée de Brouwer, 1996.
  • Céphalophores, Éditions Gallimard, 1997.
  • Tobie des marais, grand prix Jean-Giono 1998, Éditions Gallimard, 1998.
  • Bohuslav Reynek à Petrkov, Éditions Christian Pirot, 1998.
  • L’Encre du poulpe, Éditions Gallimard Jeunesse, 1999.
  • Etty Hillesum, Pygmalion Gérard Watelet, 1999.
  • Cracovie à vol d’oiseaux, Éditions du Rocher, 2000.
  • Mourir un peu, Éditions Desclée de Brouwer, 2000.
  • Grande nuit de Toussaint, Le temps qu’il fait, 2000.
  • Célébration de la paternité, Éditions Albin Michel, 2001.
  • Le vent ne peut être mis en cage, Éditions Alice, 2002.
  • Chanson des mal-aimants, grand prix Thyde Monnier 2002, prix des auditeurs de la RTBF 2003, Éditions Gallimard, 2002.
  • Couleurs de l’invisible, Al Manar, 2002.
  • Songes du temps, Éditions Desclée de Brouwer, 2003.
  • Les Personnages, Éditions Gallimard, 2004.
  • Ateliers de lumière, Éditions Desclée de Brouwer, 2004.
  • Magnus, prix Goncourt des lycéens, Éditions Albin Michel, 2005.
  • Les Échos du silence, rééditions, Éditions Albin Michel, 2006.
  • L’Inaperçu, Éditions Albin Michel, 2008.
  • Hors champ, Éditions Albin Michel, 2009.
  • Patinir, Paysage avec Saint Christoph, Éditions Invenit, 2010.
  • Quatre actes de présence, Éditions Desclée de Brouwer, 2011.
  • Chemin de croix, Bayard Centurion, 2011.
  • Le Monde sans vous, prix Jean-Monnet de littérature européenne du département de Charente, Éditions Albin Michel, 2011.
  • Rendez-vous nomades, Éditions Albin Michel, 2012.
  • Petites scènes capitales, sélection au prix Mauvais genres 2013, Éditions Albin Michel, 2013.
  • À la table des hommes, Éditions Albin Michel, 2015.
  • Le vent reprend ses tours, Éditions Albin Michel, 2019.