Style de Dolores Dorantes

Style de Dolores Dorantes

Au départ, dans « Style », tout paraît anodin. On écoute gentiment un choeur de voix féminines qui parlent à un « maître » et semblent le louer. Un maître dont on ne sait pas très bien qui il est. Et puis, petit à petit et sans qu’il y paraisse, Dolores Dorantes nous plonge dans un monde - figuration du Mexique d’aujourd’hui - où se dessinent en toile de fond d’authentiques scènes de cruauté. Tout se passe dans le non-dit, dans la nuance et dans ce jeu subtil entre réalisme cru et poésie, faisant de Style une fulgurante mise à nu des protocoles d’une violence faite aux femmes mexicaines, ainsi qu’une dénonciation sans pitié de ce que l’on nomme désormais « le féminicide de Ciudad Juarez ». Œuvre puissante, Style est une leçon d’écriture en même temps qu’une expérience de lecture, tant on est tenu en haleine. Et ne parlons même pas de la réussite formelle.

Paru le 1er juin 2016

Éditeur : L’arbre à paroles Maison de la Poésie d’Amay

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

L’homme désert

Il n’y a pas d’aigle sans désirs.
Il n’y a pas d’aveugle sans regard.
Il n’y a pas de Bonheur.

Mais il n’y jamais ce chant tournoyant et délivrant, cette Parole de toujours, cette terrasse de splendeur portée entre les bras du jour, il n’y a pas ce chant et cette bouche qui chante, et ce corps qui chante cette bouche, et ce désir qui chante ce corps qui l’emporte à sourire, s’il n’y a pas Celle même qui attend encore, au milieu des palmes et des pluies, d’être déliée de son ombre.

André Delons, L’homme désert, Éditions Rougerie, 1986.