Sété-oto / Le chant du gué de l’impératrice Michiko du Japon

Sété-oto / Le chant du gué de l'impératrice Michiko du Japon

Cet ouvrage est en soi un double évènement : la première traduction en français des poèmes de l’impératrice Michiko du Japon qui a su, par la maîtrise de cet art "suprême" du waka (vieux de deux mille ans), exprimer les sentiments les plus intenses avec une musicalité, une légèreté et une retenue qui confèrent à ces poèmes une beauté lumineuse.

Habitée par la poésie, l’impératrice porte un amour profond à la musique et à la peinture. Destin étonnant que la postface évoque en détails. Le peuple japonais est unanime à l’admirer pour sa compassion, sa fraîcheur d’âme, ainsi que pour ses qualités de simplicité et d’élégance.

Paru le 1er mai 2006

Éditeur : Signatura

Genre de la parution : Version bilingue

Poème
de l’instant

Ana Istarú

Saison de fièvre

Yo soy el día.
Mi pecho izquierdo la aurora.
Mi otro pecho es el ocaso.

Je suis le jour.
Mon sein gauche l’aurore.
Le droit, le crépuscule.

Anna Istarú, Saison de fièvre, Traduit de l’espagnol (Costa Rica) par Gérard de Cortanze, La Différence, Éditions Unesco, 1997.