> les essais". Il a publié une douzaine de livres de poèmes et poursuit une œuvre d’essayiste portant sur la relation dans et par le langage ou, (…) " />

Serge Ritman

Serge Ritman est né Martin en 1954 à Cholet (49). Après avoir été enseignant, formateur d’enseignants à Cergy-Pontoise (Val d’Oise), maître de conférences à l’Université de Caen-Basse-Normandie, il est actuellement professeur de littérature de langue française à l’Université Sorbonne nouvelle Paris 3.

Il est co-animateur de la revue Résonance générale (éd. l’Atelier du grand tétras) avec Laurent Mourey et Philippe Païni et dirige la collection "Résonance générale >> les essais". Il a publié une douzaine de livres de poèmes et poursuit une œuvre d’essayiste portant sur la relation dans et par le langage ou, autrement dit, visant une poétique des œuvres par une anthropologie historique du langage. En effet, pour lui, l’activité d’écriture exige et engage une pensée et une éthique à hauteur de poème, c’est-à-dire de liberté. Ce qui le conduit loin de bien des consensus d’époque.

Extrait

PERFORMANCE SANS RETOUR

huit petits bateaux coulent le long du rythme emportent tous les voyages toutes les routes dans le grand huit forain d’un ajournement esseulé les plis de la conversation se perdent s’inversent se tournent les graphes cartes et Deleuze-Guattari en origamini petits petits papiers collés ou envolés papiers largués et je descends quatre à quatre mon inattention prend les voiles dans un balancement assis sans chaise qui penche toute ton odeur fauve danse sur la mer cette table cirée les communications tanguent sur la houle publique je compte deux fois huit à rebours des pages jamais à jour refais le voyage ivre des vies après avoir bu tout cul sec les amasse et tire ma révérence aux poètes engourdis c’est qu’une éclipse perpétuelle aveugle le chemin de lumière un sillage d’amour ta fête chaque jour je cours comme respirer par notre amour
*
lire comme on rit et encore
se plier en bateau de papier
deux poèmes sur un bateau
qu’est-ce qu’il reste après
la lecture flotte et prend l’eau
les yeux se perlent de rire
au loin ou au fond du livre
les longues vues devinent
un naufragé qui appelle ou
une des mains qui s’agitent
la lecture s’agite puis se calme
elle a vu et entendu au loin
ou tout près dans le creux
des petits bateaux rangés
maintenant dans le livre fermé
sur des éclats de rire intérieurs
la voix secouée est épuisée
le poème est tombé à l’eau

Bibliographie

  • Tu pars, je vacille, Tarabuste, 2015
  • Des visages dans ta voix sortie d’usine, Contre-allées, 2013
  • Claire la nuit avec des lavis de Laurence Maurel, L’Atelier du Grand tétras, 2011.
  • Nom dans mon oui, publie.net, 2010.
  • Les monologues inséparables dans Vents contraires Force 18, anthologie présentée et recueillie par Alain helissen, ed. Voix, 2007
  • A l’heure de tes naissances, avec des lavis de Laurence Maurel, L’Atelier du Grand tétras, 2007
  • Correspondances et circonstances, Trois petits contes en lettres dans Ciel nocturne, douze poètes et nouvellistes bulgares et français, Paris/Caen, L’Inventaire, association "Balkans-Transit", 2006 (ouvrage bilingue bulgare/français)
  • Eclairs d’oeil, avec des lavis de Laurence Maurel, éd. Tarabuste, 2006
  • Ma Retenue, avec des peintures de Ben-Ami Koller, Comp’act, 2005
  • Non mais !, avec des illustrations de Danielle Avezard, éd. Tarabuste, 2004
  • Ta Résonance , avec des lavis de Colette Deblé, éd. Océanes, 2003
  • De l’Air !, L’épi de seigle, 2003.
  • Scènes de boucherie , éd. Rafael de Surtis, 2001
  • A Jour , avec des lavis de Ben-Ami Koller, éd. L’Amourier, 2000
  • Illyriques, éd. Voix-Richard Meier, 2000
  • Rossignols & Rouges-gorges, éd. Tarabuste, 1999
  • En Herbe , avec des lavis de Maria Desmée, éd. Le Dé bleu, 1997
  • Lavis l’infini(e) , avec des lavis or et argent de Colette Deblé, éd. De, 1996
  • Et dans les revues :
    Contre-allées, Décharge, Europe, Le Bout des Bordes, Incertain regard, Le Lumen, L’Etrangère, Lieux d’être, Maisons Atrides & Cie, N4728, Nu(e), Poésie & Arts, Rehauts, Résonance générale, Sapriphage, Serta, Sezim, Terre à ciel, Tapages, Triages.

    Livres d’art avec Daniele Androff, Aaron Clarke, Laurence Maurel, Max Partenaza.

    Poèmes traduits en grec, en bulgare et en hébreu.

    Sous le nom de Serge Martin (outre des manuels scolaires et de nombreuses participations à des colloques et collectifs ainsi qu’à la revue Le Français aujourd’hui, pour laquelle il donne régulièrement une chronique sur la poésie contemporaine) :

  • Poétique de la voix en littérature de jeunesse Le Racontage de la maternelle à l’université, L’Harmattan, 2014
  • Les fines attaches Les Cahiers du Chemin (1967-1977) de Georges Lambrichs aux éditions Gallimard (à paraître)
  • Rythmes amoureux. Poétique du corps-langage (à paraître)
  • La Poésie à plusieurs voix. Rencontres avec trente poètes d’aujourd’hui, Armand Colin, 2010.
  • Quelle littérature pour la jeunesse ?, coll. « 50 questions », (avec Marie-Claire Martin), Klincksieck, 2009.
  • Rythmes amoureux. Poétique du corps-langage à paraître)
  • Langage et relation. Poétique de l’amour, L’Harmattan, 2006
  • L’Amour en fragments. Poétique de la relation critique , Artois Presses Université, 2004
  • La Poésie dans les soulèvements, avec Bernard Vargaftig, L’Harmattan, 2001 avec Marie-Claire Martin) Les Poésies, l’école, PUF, 1997
  • Les Contes à l’école, Bertrand-Lacoste, 1997 (avec Marie-Claire Martin) Les Poèmes à l’école , Bertrand-Lacoste, 1997
  • Francis Ponge , Bertrand-Lacoste, 1994

    Il a dirigé des ouvrages collectifs sur Emile Benveniste (éd. L’atelier du grand tétras) ; Bernard Noël (ed. Rumeur des âges à La Rochelle), Ghérasim Luca (ed. Tarabuste à St-Benoit-du-Sault), Henri Meschonnic (éd. In’Press ; éd. L’atelier du grand tétras ; Europe n° 995, mars 2012) et Jacques Ancet (Nu(e) n° 37, 2007) et a publié de très nombreuses études principalement sur l’oeuvre des poètes suivants : Jacques Ancet, Paul Celan, Ariane Dreyfus, Antoine Emaz, Bernard Heidsieck, Ghérasim Luca, Henri Meschonnic, Bernard Noël, Charles Pennequin, James Sacré, Caroline Sagot Duvauroux, Bernard Vargaftig.

    Blog : Ta résonance à l’adresse : http://martinritman.blogspot.com/
    Notices littéraires :

    http://poezibao.typepad.com/poezibao/2011/05/claire-la-nuit-de-serge-ritman-par-alain-helissen.html

    http://poezibao.typepad.com/poezibao/2011/05/claire-la-nuit-de-serge-ritman-par-yann-miralles.html