Sentes dans le temps

Auteur : Jean-Claude Schneider

collection La rivière échappée

Trois cheminements parmi ces halliers de questions que le monde, la vie et l’histoire, sans repos, font surgir devant nos pas. Penser ce qui a été : un jour ce qui a été est devenu moins pensable que ce qui n’est pas. Penser ce qui sera : le bloc du futur déjà s’insinue par les fissures de la personne que chaque instant défait. Et penser le présent - lequel n’existe pas. Les choses, elles, sont. Qui nous portent et bouleversent ce bref instant que nous traversons. Cependant que nous recomposent les phrases-vagues venant ici, sur les bords de la page, ou des la vie, déferler.

Paru le 4 décembre 1999

Éditeur : Apogée

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.