Seghers

Contact

24 rue Marceau

75008

Paris

La Chasse au Snark de Lewis Carroll, traduit par Louis Aragon

1er novembre 2012

La Chasse au Snark de Lewis Carroll, traduit par Louis Aragon

Chef-d’oeuvre du nonsense, La Chasse au Snark embarque le lecteur dans les aventures merveilleusement inventives d’un curieux équipage en quête d’une créature insaisissable, moitié requin-moitié escargot.
Texte illustré sur le mode du roman graphique par Mahendra Singh.

Erotiques d'E. E. Cummings

1er mars 2012

Erotiques d’E. E. Cummings

Pour la première fois rassemblés dans une édition bilingue, les plus beaux poèmes et dessins érotiques du virtuose E. E Cummings

Souvenirs de la Maison des fous de Paul Eluard

1er mars 2012

Souvenirs de la Maison des fous de Paul Eluard

Dessins de Gérard Vulliamy
"Petite et belle elle peut vivre sans miroir
Petite et belle elle peut vivre sans espoir…"

A l'orée du pays fertile

1er mars 2011

A l’orée du pays fertile

Oeuvres poétiques complètes
Dans cette anthologie qu’il avait lui-même composée, Jacques Lacarrière (1925-2005) nous livre plus de cinquante ans de voyage dans l’intimité de sa poésie, une poésie nourrie de paysages, de rencontres et de mythes. De chacun de ses mots, de chacune de ses images, se dégage une sagesse infinie, loin de la contingence des époques.

L'immaculée conception André Breton Paul Eluard

1er février 2011

L’immaculée conception André Breton Paul Eluard

"Par sa poétique double de l’automatisme puis du collage, L’immaculée conception concilie les deux grands modes d’écriture, issus des Illuminations de Rimbaud et des Poésies de Ducasse, qui déterminent la majestueuse révolution surréaliste telle que celle-ci se trouve illustrée dans l’un des plus grands livres qu’elle ait jamais produits."

Lettres de jeunesse de Paul Eluard

27 janvier 2011

Lettres de jeunesse de Paul Eluard

Préface de Jean-Pierre Siméon
Dès les premières lettres de sa correspondance avec ses parents et son ami Gonon, en 1911, Paul-Eugène Grindel apparaît en plein éveil artistique, littéraire et amoureux : chez lui, le désir de découverte et de lecture semble intarissable. Plein de vie et d’allant, plein de certitudes aussi, le jeune homme se trouve précipité en 1914 dans la Grande Guerre alors même qu’il signe pour la première fois de son futur nom de plume. Dans ses lettres, le conflit apparaît au travers (…)

Poésie involontaire et poésie intentionnelle de Paul Eluard

27 janvier 2011

Poésie involontaire et poésie intentionnelle de Paul Eluard

Préface de Jean-Pierre Siméon
Dans cette anthologie de citations qui date de 1942, Paul Eluard affirme cette conception d’une poésie qui accueille aussi bien la parole involontaire, souvent populaire, fruit du hasard, et la parole intentionnelle où affluent les images, les combinaisons nouvelles, les jeux de répétitions et échos sémantiques. Ainsi, comme l’affirme Jean-Pierre Siméon, "le génie de Paul Eluard est d’avoir concentré, en quelques dizaines de pages, tous les ressorts du poétique en deçà et (…)

L'année poétique 2009

1er avril 2009

L’année poétique 2009

Présentée par Patrice Delbourg, Pierre Maubé et Jean-Luc Maxence.
Indispensable Année poétique pour découvrir 125 poètes rassemblés dans cette remarquable revue.
Ce vaste panorama de la production poétique de langue française parue au cours de l’année écoulée fait la part belle à la poésie francophone venue de Suisse, du Québec, du Moyen-Orient, de l’Océan Indien et des Antilles mais surtout de la Belgique à laquelle est consacré un important dossier.
Le guide qui suit l’anthologie est un précieux outil (…)

<i>En rire(s)</i>

1er mars 2009

En rire(s)

Poèmes d’humour pour en voir de toutes les couleurs. Anthologie établie par Bruno Doucey et Christian Poslaniec.

Platero et moi de Juan Ramón Jiménez

1er novembre 2008

Platero et moi de Juan Ramón Jiménez

Traduit de l’espagnol par Claude Couffon
Les Éditions Seghers rééditent l’une des plus belles œuvres de leur fonds : Platero et moi, de Juan Ramón Jiménez, prix Nobel de littérature en 1956.
Avec Platero et moi, que l’on a souvent comparé au Petit Prince, Jiménez nous offre un conte plein de fraîcheur dans lequel nous découvrons les charmes secrets d’un village d’Andalousie. En compagnie du petit âne Platero, le narrateur de ce récit poétique nous fait entrer en communion intime avec les humbles, les (…)

Poème
de l’instant

Emmanuel Moses

Il était une demi-fois

Donnez-moi un mot
J’en ferai deux, j’en ferai trois
Et puis cent, et puis mille
Et quand je ne pourrai plus compter
Je repartirai en arrière
Jusqu’au tout premier
Qui sera le dernier.

Il était une demi-fois, Emmanuel Moses, illustré par Maurice Miette, Éditions Lanskine, 2019, p.32.