Salut, salut Marxus

Auteur : Gwenaëlle Stubbe

Salut, salut Marxus

Avec une étonnante précision, Gwenaëlle Stubbe invente de curieux assemblages de mots, de détails familiers pour pointer des poses, des gestes presque quotidiens et étrangement bizarres. Sonécriture possède la saveur troublante d’un réalisme onirique : entre rêve et réalité, les faits et gestes les plus anodins laissent apparaître des éclats surprenants, perles secrètes mises au jour par le patient travail de décortication de l’écriture.

Paru le 1er mars 2006

Éditeur : Al Dante

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Guennadi Aïgui

« Un peu »

bonheur ? – « Un peu »
béatitude – « Un peu » :

ô murmure : comme vent – du soleil :

de pain – un peu… et de lumière du jour… –

et du petit bruit des hommes
comme d’une nourriture – pour la Mort prête… –

que nous la rencontrions paisiblement
comme si nous étions tous toujours sur tout seuil –

en fraternelle souffrance… –

ô notre liberté !… – lueur d’âme :

simple :

« Un peu »
1975

Aïgui, « Un peu », Festivités d’hiver, traduit du russe par Léon Robel, Les Éditeurs français réunis, 1978.