Salut, salut Marxus

Auteur : Gwenaëlle Stubbe

Salut, salut Marxus

Avec une étonnante précision, Gwenaëlle Stubbe invente de curieux assemblages de mots, de détails familiers pour pointer des poses, des gestes presque quotidiens et étrangement bizarres. Sonécriture possède la saveur troublante d’un réalisme onirique : entre rêve et réalité, les faits et gestes les plus anodins laissent apparaître des éclats surprenants, perles secrètes mises au jour par le patient travail de décortication de l’écriture.

Paru le 1er mars 2006

Éditeur : Al Dante

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.