Sables suivi de Mains de Francis Vladimir

Sables suivi de Mains de Francis Vladimir

"Les bras au ciel vous regardez vos mains comme deux feuilles vives et des palmes bruissantes ornent les hautes branches. Tel Aladin et sa lampe d’argile la magie apparaît. Voici le conte de la femme et de l’homme, une vie balancée entre deux mains perchées décrivant dans l’air bleu l’arbalète du temps."

Paru le 1er avril 2004

Éditeur : L’ours blanc

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Coplas

Que fais-tu, hibou, sur ton olivier,
avec ces grands yeux tout écarquillés ?

Je m’occupe à observer, dit l’oiseau,
du temps la longue traversée.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.