Sable, anthologie présentée par Gisèle Sans

Sable, anthologie présentée par Gisèle Sans

Poèmes inédits de

Jean Aron, Gérard Blua, Brigitte Broc, Yves Broussard, Michel Cosem, Christophe Forgeot, Marie Huot, Amadou Lamine Sall, Jean-Luc Maxence, Andréa Moorhead, Azadée Nichapour, Étienne Orsini, Jean Poncet, Amina Saïd, Gisèle Sans, Bruno Thomas, Jean-Max Tixier

"Je ne dirai jamais assez l’immense plaisir que j’ai pris à réunir pour ce recueil Sable, au hasard de belles rencontres, ces poèmes inédits de 17 poètes francophones, femmes, hommes, d’âges et de pays variés. Ils ont tous en commun cet élan d’exigence essentielle qui nous rend vraiment vivants, cette nécessité de mettre en mots, en poésie, la sensibilité humaine à la fois singulière et plurielle.

La manière dont chacun de ces poètes s’est projeté, et en quelque sorte dévoilé, m’a fait devenir autre, ou plutôt autres. En cette période de trouble, mais aussi de remise en questions, dans ce monde où la poésie manque cruellement, je suis sûre que le lecteur se reconnaîtra en chacune de ces voix chorales ; alors, peut être, l’espoir ne sera pas interdit ; puisse le lecteur avoir l’envie de découvrir au-delà de ce livre, les recueils de ces poètes qui lui ressemblent."

Gisèle Sans

Paru le 1er mars 2009

Éditeur : Poésie-images

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.