Rousseau au fil des mots…

Rousseau au fil des mots…

Cette publication s’inscrit dans le cadre des célébrations liées au tricentenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau, né le 28 juin 1712, à Genève, mort le 2 juillet 1778, à Ermenonville.

« À sa manière, ce livre est un herbier, comme les aimait l’auteur des Rêveries d’un promeneur solitaire et des Confessions. Il nous propose un bouquet de cent citations tirées de l’œuvre de Jean-Jacques Rousseau, et dix belles fleurs - les dix textes d’auteurs contemporains rédigés autour et à partir des dix mots de la Semaine de la langue française et de la francophonie, dont le thème en 2012 est « Dis-moi dix mots qui te racontent ». Dans le jeu des couleurs qui s’établit entre Rousseau et nos auteurs, mais également chez ces derniers dans la variété de leurs styles, cet ouvrage nous invite à mesurer l’actualité d’un penseur né il y a maintenant trois cents ans, mais aussi la vitalité, la capacité de renouvellement d’une langue - la nôtre - qui les autorise et les incite à se répondre en des harmonies vivaces et répétées. A l’origine de cette entreprise, dix mots - dix petites graines -, dont il n’est sans doute pas inutile de rappeler le pourquoi et le comment. Depuis 1999, la délégation générale à la langue française et aux langues de France propose chaque année un florilège de dix mots, et invite tous les francophones de jouer avec eux de la manière la plus libre, la plus variée possible : pour raconter une expérience ou une impression, pour les mettre en poème ou en chanson, pour les illustrer graphiquement… Peu importe, pourvu que chacun s’en empare et se les approprie, manifestant ainsi son amour de la langue, son goût pour les mots ».
Extrait de la préface de Xavier North, délégué général à la langue française et aux langues de France.

Les auteurs :
Pierre Bergounioux, Sylvie Fabre G., Philippe Lejeune, Emmanuel Merle, Samira Negrouche, Maya Ombasic, Marc Porcu, Jean-Pierre Siméon, Valère Staraselski, Patrick Vighetti.

Paru le 1er février 2012

Éditeur : La Passe du Vent

Genre de la parution : Essai

Poème
de l’instant

L’ARDEUR COSMIQUE

L’Ordre et la Vérité sont nés
de l’Ardeur qui s’allume.
De là est née la Nuit.
De là l’Océan et ses ondes.

De l’Océan avec ses ondes
naquit l’Année,
qui répartit jours et nuits,
régissant tout ce qui cligne des yeux.

Rig-Véda, « L’ARDEUR COSMIQUE », traduit du sanskrit par Louis Renou, Du feu au cœur du vent, Trésor de la poésie indienne, Édition de Zéno Bianu, Poésie/Gallimard, 2020.