Revue 303

Contact

44000

Nantes

Cadou - Bérimont et les poètes de l'école de Rochefort

1er mars 2010

Cadou - Bérimont et les poètes de l’école de Rochefort

Numéro entièrement consacré à la poésie, une poésie qui replace l’homme au coeur de toutes les préoccupations dans un siècle qui avait oublié cette aspiration majeure. Dans l’Ouest puis à Paris, des poètes incarnent ce retour à l’humain mais cette aventure poétique est d’emblée collective. Dans les années noires de la Seconde Guerre Mondiale, un nom et un lieu cristallisent cet élan poétique et fraternel : le poète René Guy Cadou, qui reste l’emblème de cette aventure, et Rochefort-sur-Loire, où se retrouvent (…)

Poème
de l’instant

Jacques Ancet

La dernière phrase

Il n’y a ni drame ni déchirure.
On dirait dans le jour un infime
vertige. Rien ne change mais tout
vacille. ce qu’on voit, on le voit
comme s’il venait de s’absenter
et que chaque objet portait encore
une trace de ce qui s’éloigne.
Un peu de chaleur avant le froid.
Une attente qui n’attend plus rien.

Jacques Ancet, La dernière phrase, Frontispice de Paul Hickin, Éditions Lettres vives, 2004.