Révolution des rêves de Béatrice Marchal

Révolution des rêves de Béatrice Marchal

Avec « Résolution des rêves », Béatrice Marchal se souvient de son enfance, elle explore ses souvenirs sans lesquels on ne peut rien construire.
Le recueil commence par des rêves évoquant des traversées dans l’eau, fort symbole de la naissance, de l’enfant bien sûr, mais aussi de sa poésie :
« à moi, eau de recréation !/ à moi, eau qui porte aux rives du sens,/ lettres, syllabes et mots ! »

L’eau est aussi apaisement :
« Chaque fois que revient le calme/ en moi, c’est le petit ruisseau d’eau claire/ que je revois, tel qu’on l’aperçoit de la route/ où chaque fois nous nous arrêtons »

Et, pour que la poésie vienne, Béatrice Marchal n’a pas compté le temps
« Je me suis longuement attendue,/ dans la hâte d’être celle qui saurait ouvrir/ tout grands à la vie ses bras libérés des peurs. »

Paru le 1er avril 2017

Éditeur : L’herbe qui tremble

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.