Répondre aux oiseaux

Auteur : Etienne Orsini

Répondre aux oiseaux

L’oiseau lance chaque matin son appel au poème. Si je n’écoute pas son chant, je perds tout lien avec la création.

Si, à l’inverse, je me laisse gagner par ses pépiements, j’entre dans un état de conscience qui me remet au monde. Dialoguer d’égal à égal, d’humble à humble, avec l’oiseau m’apparaît comme la plus belle des feuilles de route.

Les poèmes, souvent brefs, qui composent ce recueil ont l’allure de notations. Un relevé d’émotions toutes simples tracé au jour le jour.

Pas de plan ni d’ordonnancement ; je veux me « laisser prédire » par mon poème.

Mélodieuses ou stridentes, harmonieuses ou dissonantes, ces notes traduisent désir, tristesse, étonnement, joies ou révolte…

Et finalement, bonheur d’éprouver tout cela.

Paru le 1er septembre 2016

Éditeur : Pippa

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.