René Char par Paul Veyne et Laurent Greilsamer

Auteur : René Char

René Char par Paul Veyne et Laurent Greilsamer

Tout au long de sa vie, René Char a résisté.Né le 14 juin 1907, sept ans avant la Première Guerre mondiale, il est mort peu avant la chute du mur de Berlin.
Cet ouvrage s’attache tant à l’oeuvre poétique de René Char qu’à suivre
l’itinéraire d’un homme épris de liberté.
René Char naît dans le Vaucluse en 1907, à l’Isle-sur-la-Sorgue. Après une jeunesse agitée et révoltée, il rejoint en 1929 le groupe surréaliste, devient l’ami d’Éluard, de Picasso, puis se sépare peu à peu du groupe, tout en continuant à en partager les positions antifascistes.
Il est mobilisé en 1939 et entre dans la clandestinité et la résistance armée dès 1941. Il s’y distingue par son courage et son sang-froid. Après la Libération, il renonce à toute carrière politique et publie deux recueils qui établisssent sa renommée, Seuls demeurent (1945) et Le Poème pulvérisé (1947). Il devient l’ami d’Albert Camus, de Georges Braque et de Nicolas de Staël ; Pierre Boulez compose trois cantates sur ses poèmes.
En 1965, il organise une campage de manifestation contre l’implantation en Haute Provence, d’une base de lancement de fusées atomiques. En 1978, il quitte Paris pour aller vivre non loin de l’Isle-sur-la-Sorgue, dans sa maison des Busclats, où il meurt le 19 février 1988. Il laisse derrière lui une oeuvre poétique majeure et le souvenir d’un personnage hors du commun.

La collection « Auteurs » présente des écrivains et des penseurs majeurs de langue française. Chaque ouvrage est confié à un ou plusieurs spécialistes et comporte un cahier iconographique et une bibliographie.

Paul Veyne est historien, professeur honoraire au Collège de France. Spécialiste de la Rome antique, il lui a consacré de nombreux ouvrages aux éditions du Seuil, notamment Le Pain et le Cirque (1976), La Société romaine (1991) et L’Empire gréco romain (2005). Grand lecteur de René Char – dont il fut l’un des proches –, il a publié, aux éditions Gallimard,un essai consacré à sa poésie : René Char en ses poèmes (1990).

Laurent Greilsamer est journaliste au Monde. Il a publié trois
biographies aux éditions Fayard, Hubert Beuve-Méry (1990), Le Prince foudroyé. La vie de Nicolas de Staël (1998) et L’Éclair au front. La vie de René Char (2004).

Paru le 26 mars 2007

Éditeur : Culturesfrance

Genre de la parution : Biographie

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.