Registre des ombres

Auteur : Yekta

Registre des ombres

le remords a son sourire de sable sa voix sifflante de vieillard qui nous somme d’oublier les zébrures de l’ombre sur les pelages de la peur de balayer les derniers lambeaux des rêves que nous aurions pu jouer d’ignorer l’imparfait des fantasmes qui nous enferment
de sa griffe sur nos paupières la caresse n’est qu’une passe pour empêcher la tempête de faire rage entre les pages du silence interrompre le pur écoulement du temps dans nos veines nous distraire des leçons que la nuit nous assène sur le métronome des malheurs

Paru le 1er mars 2015

Éditeur : L’oreille du Loup

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Treizième poésie verticale

Aujourd’hui je n’ai rien fait.
Mais beaucoup de choses se sont faites en moi.

Des oiseaux qui n’existent pas
ont trouvé leur nid.
Des ombres qui peut-être existent
ont rencontré leurs corps.
Des paroles qui existent
ont recouvré leur silence.

Ne rien faire
sauve parfois l’équilibre du monde
en obtenant que quelque chose aussi pèse
sur le plateau vide de la balance.

Roberto Juarroz, Treizième poésie verticale, traduit de l’argentin par Roger Munier, Librairie José Corti, 1993.