Récit dune petite mort blanche avec les objets qui l’accompagnent

Auteur : Pierre Courtaud

Récit dune petite mort blanche avec les objets qui l'accompagnent

Petites scènes réglées traversées par des descriptions d’objets, retour au jeu des sens et des sons et mélange des langues…

Pour mieux surprendre le sens privé le plus volatil et le plus sensible, l’instant a tous les droits et surtout celui d’avoir recours à la répétition, à l’insistance, au bégaiement même, et le formalisme, en apparence le plus radical, ne fige pas la réalité, au contraire, il lui donne plus d’intensité dans l’écoulement brusque de chaque proposition.
Loin, très loin, de n’être qu’un simple et basique jeu de sens et de sons, ce texte se profile comme un véritable récit monté en petites scènes parfaitement réglées et traversées par la très méthodique et poétique description des objets re-trouvés parmi les chapitres diffus du catalogue de l’enfance.
L’apprentissage secret de la vie est toujours là, scandé par le nécessaire, involontaire et parfois troublant mélange des langues qui donne à chaque syllabe, à chaque mot, la force suffisante pour toucher la vérité la plus intime. PIERRE COURTAUD

Né le 26 décembre 1951, fondateur et animateur de la Collection La main courante, directeur de la revue Littérature en Marche, Pierre Courtaud vit et écrit à La Souterraine en pays de Creuse.

Paru le 1er mars 2004

Éditeur : Atelier de l’agneau

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Emmanuel Moses

Il était une demi-fois

Donnez-moi un mot
J’en ferai deux, j’en ferai trois
Et puis cent, et puis mille
Et quand je ne pourrai plus compter
Je repartirai en arrière
Jusqu’au tout premier
Qui sera le dernier.

Il était une demi-fois, Emmanuel Moses, illustré par Maurice Miette, Éditions Lanskine, 2019, p.32.