Racines d’un nuage de Stéefaan Van Den Bremt

Racines d'un nuage de Stéefaan Van Den Bremt

Après toast, Stéfaan van den Bremt propose une nouvelle anthologie personnelle, dont il a assuré lui-même la traduction. En parfaite résonance avec Rilke, Valéry, Max Jacob, Aragon, Neruda ou Octavio Paz, Stefaan van den Bremt associe dans ses poèmes la plus vive intelligence et un sens subtil de la magie.

Paru le 1er janvier 2002

Éditeur : Le Castor Astral

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.