Qui s’oppose à l’Angkar est un cadavre

Auteur : Paul de Brancion

Qui s'oppose à l'Angkar est un cadavre

C’est un voyage dans le Cambodge d’aujourd’hui pas encore - à peine - sorti de son passé.
Ce texte poétique - suivi d’un livret d’opéra - s’affronte à l’inarcération, la torture, l’enfermement. Il traite des crimes contre l’humanité perpétrés par les khmers rouges : souffrances qu’un peuple s’est infligé à lui-même.

"Le roi des macaques
se faufile
furtif
perché
derrière la maison du feu
à l’orée de la nuit khmère

un chapeau rouge
rappelle le sang des effrayants".

Paru le 1er février 2014

Éditeur : LansKine

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Andrée Chedid

Liberté !

Tu existes pour agir
Devant toi les champs libres
Tu es faite
Pour te dégager
De tout enfermement

Tu as nom
Liberté !

Andrée Chedid, Inédit pour le Printemps des Poètes.