Quelques mesures dans l’époque de Alexis Pelletier

Quelques mesures dans l'époque de Alexis Pelletier

Illustrations :
Kerguillec Gérald (dessins)

"L’atmosphère ambiante est celle d’une régression généralisée. Comme elle est heureusement reléguée loin des affres de la communication et de l’utilitarisme, il se pourrait que la poésie fût interrogée ici pour aller contre l’époque, c’est-à-dire au plus près d’elle, au plus près du flux continuel et souvent contradictoire qu’elle manifeste. Cette hypothèse serait alors comme un point de rencontre possible, un lieu commun, entre l’écriture d’Alexis Pelletier et les encres que Gérald Kerguillec apporte à celle-ci.

“Il faut mesurer l’importance de l’interrogation / nous qui venons d’un lieu où s’exprime / quoi / des mots qui peinent à entrer dans le poème / la liberté de la presse ou les droits / universels de l’être humain”.

Sur le chemin du langage, l’auteur n’oublie pas que “le découragement fait partie du jeu / et l’angoisse quand l’époque va plus vite que les mots”…

Paru le 1er février 2008

Éditeur : Voix d’encre

Genre de la parution : Livre d’artiste

Poème
de l’instant

Emmanuel Moses

Il était une demi-fois

Donnez-moi un mot
J’en ferai deux, j’en ferai trois
Et puis cent, et puis mille
Et quand je ne pourrai plus compter
Je repartirai en arrière
Jusqu’au tout premier
Qui sera le dernier.

Il était une demi-fois, Emmanuel Moses, illustré par Maurice Miette, Éditions Lanskine, 2019, p.32.