Quelque chose, quelqu’un

Auteur : Sylvie Fabre G

Quelque chose, quelqu'un

Recueil de 40 textes en prose poétique répartis en 4 parties accompagnées d’un frontispice de Frédéric Benrath. Le lac éclaire la part mystérieuse du silence et de l’être dans l’univers. Pas près pas, la vie s’enracine, répercute en d’infinies métamorphoses ses couleurs. La beauté du lieu est rencontre : quelque chose, quelqu’un, celle qui parle, le corps empli de présences, lumineuses et lointaines. La réalité, dit ce poème, nous arrive de l’extérieur. Elle vient à nous sous la forme d’un paysage, d’une gravure ou d’un visage qui nous ouvre la voie imposée soudain, et possédée à l’intérieur de nous, sans que nous le sachions. L’initiation ici, commence et finit avec l’amour, ce qui lui donne sa qualité universelle.

Paru le 1er février 2006

Éditeur : L’Amourier

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Tchernobyl, récits

J’ai ramassé, dans les environs du réacteur, une pierre que j’ai longtemps eue posée sur la bibliothèque, je la regardais, parfois aussi je la prenais dans mes mains. Un ami qui passait chez moi et a appris d’où elle venait l’a jetée par la fenêtre.

Ingrid Storholmen, Tchernobyl, récits,Traduit du norvégien par Aude Pasquier, Éditions LansKine, 2019.